Ma femme nue, ligotée, enculée...

Ma femme nue, ligotée, enculée...

:

La cyprine coule à flots, son entre-cuisse et son sillon fessier sont inondés, ma bite glisse entre ses lèvres en faisant des bruits délicieusement humides... Elle n'a jamais été aussi naturellement "prête"...





Commentaires

  • Aucun commentaire