Ma femme nue, ligotée, enculée...

Ma femme nue, ligotée, enculée...

Encore des vers...

 

Un autre poème dédicacé de notre ami, poète et fan Marcel. Sa façon d'aligner des vers, alliant la sensualité au sexe, mélangeant la tendresse et la volupté, inspirant le désir ainsi que le respect, est tout à fait unique et louable.

 

Faut-il préciser qu'Alexa et sa nudité sont une source d'inspiration intarissable, à tout point de vue ?...

 

Amateurs de prose tendre, mais chaude et sexy, régalez-vous. Ces quelques mots ne laissent pas indifférent, au même titre que la photo qui les a inspirés. 

 

 

 

 

 

 

 

Chère Alexa,

Pour vous souhaiter une Agréable fin de semaine,
d’une touche Personnalisée quelques lignes je vous ai composé…
A votre premier cliché envoyé…, elles sont Dédicacées…
 
A genoux, en arrière penchée,
vos Jolies jambes de bas blancs vous avez gainé.
Amorçant les courbes Gracieuses de votre Sublime déhanché
leurs coutures sur vos cuisses fuselées viennent s’y noyer…
 
Gambettes légèrement écartées tel un petit « V »,
l’apparition de votre sillon nous laisse imaginer une Intimité délicatement Soignée…
 
Aujourd’hui, Charnellement je ne vais m’y attarder,
je ne vais parler que de ce que vous m’offrez…
 
A peine plus haut, j’aperçois votre ventre lissé
surmonté de ce mignon nombril caché…
Qu’il doit être Doux de s’y attarder,
ou y apposer des lèvres avides de Lascivité…
 
Pour nous combler votre guêpière vous avez retiré,
votre Sublime poitrine vous libérez,

telle une œuvre d’art vous l’Exposez,

vos Beaux seins paraissent déjà Gonflés,

vos aréoles en deviennent Pigmentées,

vos tétons en sont Dardés 

d’être caressée vous nous Suppliez…


Mais serait-ce au travers d’un rêve que vous désirez nous Combler !!!
Où ! Serait-ce avec Tendresse une manière de nous Aguicher ?

Peu importe, de vos petits pieds camouflés
à l’extrémité de votre petit nez,
vous n’êtes que Pure Beauté… et Sensualité… 

 

Marcel, Votre poète Dévoué.



13/02/2011 4 Poster un commentaire