Ma femme nue, ligotée, enculée...

Ma femme nue, ligotée, enculée...

Bas Noirs



Sublime sur le lit, en de simples bas noirs qui ne font qu'accentuer la nudité de son corps...


Les seins nus, sa gorge admirablement soulignée par une petit collier de perles...

Et son ventre... ce ventre qu'on ne peut que deviner, bien lisse, charnu... mouillé... accueillant...


Et sa superbe chevelure, dont elle use et abuse pour aguicher et affoler, comme si le reste ne suffisait pas en lui-même...


Et pour compléter le tout, une posture d'attente, de soumission, une cambrure insoutenable, un entre-cuisse ouvert, un cul offert et des seins prêts à ballotter au moindre "Han...".

Une vision de rêve...

A suivre...


Son dos nu, sa chute de reins vertigineuse, son cul d'une rondeur exemplaire, et cette fente qui vous nargue, vous affole...

Que du bonheur...


Une femme nue devant son miroir... Un moment d'une intimité on ne peut plus complice, qui ne peut nous laisser de glace !!

Surtout, ne pas piper mot, ne pas la déranger... La laisser donner libre cours à sa sensualitéà sa concupiscence, et en profiter pour en  immortaliser le moment et la beauté...


D'ailleurs, devant un panorama pareil, la plupart resteraient sans voix...


Soudain, elle s'assagit, comme assouvie par la vision qu'elle se donne elle-même, contentée par la dose de coquinerie qu'elle s'est auto-administrée...

Serait-ce le calme qui précède la tempête, la brise avant le cyclone ?!...

A suivre...


Un petit coup d'oeil furtif et coquin par la fenêtre pour identifier d'éventuels voyeurs du voisinage, question d'affoler un tantinet leur libido...


Nos voisins sont des gens très conviviaux et peu casaniers : on les voit souvent à leurs fenêtres ou à leur balcon, rêveurs, contemplatifs, souriants... Ils semblent apprécier le grand air et la bonne compagnie...