Ma femme nue, ligotée, enculée...

Ma femme nue, ligotée, enculée...

En selle


Satisfaite de la nouvelle "dimension" prise par... les "évènements", et cela grâce à son assiduité et sa prise en main ferme et efficace, elle décide de continuer à assumer la direction des opérations.

Elle m'intime l'ordre de m'étendre calmement en arrière, puis d'une seule manoeuvre grassouillette, elle m'enfourche et, me tenant la hampe par la main, elle s'empale littéralement dessus, d'un mouvement lent mais continu. Je sursaute à la sensation exquise de ce fourreau brûlant et moite qui vient subitement m'engloutir la bite jusqu'à la garde.

Faut dire que je jouis aussi d'une vue imprenable sur son cul, me laissant profiter au maximum de cette délicieuse pénétration, son, sensation et lumière...


Une fois bien assurée en selle, elle entreprend de me chevaucher d'une façon consciencieuse et sans ambages, faisant varier son rythme selon son excitation du moment, allant du trot jusqu'au galop effréné, au risque de se démonter elle-même (jamais on n'aurait pu choisir une expression plus adéquate ici).


J'adore la voir monter et descendre sur mon pieu fermement planté en elle, j'adore le voir entrer et sortir de son trou aux mille délices, luisant de la mouille qui dégouline d'elle... Un pur plaisir indescriptible!

Assumant son travail jusqu'au bout, elle me branle et me masturbe avec les parois de son vagin, ses lèvres enveloppant délicieusement mon érection: Elle sent ma verge grossir et gonfler en elle, je sens les contractions de son sexe contre mon cylindre engorgé...


Et quand elle se penche en avant, je sens mon gland frotter contre les parois internes de son anus, et je vois avec délectation son petit trou enfler au gré des va-et-vient de plus en plus vigoureux...

La pression monte... Elle ahane, je gémit, elle accélère le tempo, mon coeur bat la chamade... Il est temps de reprendre les affaires en mains pour terminer en beauté...

A+